Choisissez votre langue :

Puri Fungi, des champignons mangeurs de mégots expérimentés sur le Cabaret Vert !

  • 23 janvier 2020

Depuis le lancement de DEMO, le Cabaret Vert (Charleville-Mézières, 08) expérimente des dispositifs de collecte de mégots. Ce déchet est en effet particulièrement nocif pour l’environnement (1 mégot seul pouvant polluer 500 litres d’eau) et représente sans doute le déchet le plus répandu sur un événement plein air. Après avoir développé la mise à disposition de cendriers portatifs (5000 cendriers sont distribués gratuitement à chaque édition) et fabriqué une dizaine d’éco cendriers avec un éco designer, le Cabaret Vert a complété son dispositif en accueillant la jeune entrepreneuse bruxelloise Audrey Spreyer et son projet Puri Fungi.

 

Pour arriver jusqu’au Cabaret Vert, Audrey a dû passer par le festival de DOUR (Belgique) qui a organisé en juillet 2019 avec Digital Attraxion, le Move Up Festival, un concours de l’innovation durable pour les événements. Pendant plusieurs jours, une douzaine d’initiatives se sont enfermées dans une école proche du célèbre festival pour définir, améliorer ou formaliser leur projet. A l’issue d’une session de pitchs, un jury composé de partenaires français et belges de DEMO et de professionnels de l’entreprenariat a retenu 2 projets : Neurogreen (un dispositifs de poubelle de tri  « intelligente ») et Puri Fungi.

Tous deux ont été accompagnés durant l’été pour préparer la présentation de leur projet sur le Cabaret Vert du 22 au 25 août 2019.

 

Audrey est ainsi venue sur le festival avec une trentaine de ces cendriers conçus à partir de mégots recyclés par des champignons. Ces cendriers ont été disposés sur la terrasse de l’IDeal (l’espace Think Tank du Cabaret Vert), la terrasse de l’espace partenaires et en bords de meuse pour les artistes. Ils ont permis de sensibiliser les différents publics à la problématique du déchets mégots mais aussi de présenter cette filière de recyclage. Car Puri Fungi est surtout une solution qui permet grâce à l’action naturelle des champignons de dégrader les mégots et capter leurs polluants. Deux semaines seulement sont nécessaires aux champignons pour absorber les mégots !

Depuis l’été, Audrey enchaîne les présentations de son dispositif comme par exemple à l’exposition « Design & Science » à Détroit ou au MaMa festival à Paris en octobre dernier. Plusieurs médias se sont également intéressés à ce projet comme RTL, RTBF, France Info, de nombreux titres de presse locale ainsi que des médias spécialisés en science ou développement durable. Plus de 300 contacts ont ainsi été noués par Audrey suite à son passage sur le Cabaret Vert. Le festival lui a par ailleurs confié plus de 80 000 mégots à recycler (10 000 mégots collectés lors du Cabaret Vert et 70 000 lors du World Clean Up organisé sur Charleville-Mézières le 21 septembre dernier) et envisage avec l’agglomération Ardenne Métropole de poursuivre la collaboration en mettant en place une filière de recyclage des mégots sur le territoire ardennais. Enfin Audrey travaille sur des prototypes de nouveaux collecteurs de mégots plus adaptés aux grands festivals plein air et qui seront de nouveau expérimentés lors de la prochaine édition du Cabaret Vert du 20 au 23 août 2020 et mis à disposition d’autres partenaires transfrontaliers de DEMO.

On a donc pas fini d’entendre parler de Puri Fungi et de ses champignons mangeurs de mégots !